L’association « artisanatura – Maris Stella Mazy », association soeur d' "artisanatura - Art de l'écologie appliquée",

vise la création d'une ferme modèle pour la formation de jeunes agriculteurs en agroécologie et permaculture : 

 

La ferme de Mazy ( à côté du village - 11800 Laure Minervois, dans le département de l'Aude, à 25 minutes de Carcassonne) a fait l’objet d’un développement pionnier dans le domaine de l’agroforesterie depuis les années 1980 sous la direction de François de Soos.

Cet actif unique offre une plateforme pour la création d’une ferme modèle en agroécologie et permaculture présentant des solutions agricoles adaptées au climat méditerranéen sec, combinant la culture des arbres avec les autres types de cultures végétales et animales.

Une réflexion réunissant les meilleurs savoir-faire en agroécologie et permaculture est nécessaire pour poursuivre son développement dans d’autres domaines de l’agriculture écologique à la fois végétale et animale, incluant la production des intrants agricoles végétaux et animaux nécessaire à la revalorisation de la terre et l’optimalisation de la production agricole.

L’agroforesterie est un mode d’exploitation des terres agricoles associant des plantations d'arbres dans des cultures ou des pâturages.
 L'agroforesterie permet d'augmenter la rentabilité des terres. Les arbres plantés dans une parcelle, ne sollicitent qu’une surface négligeable au sol.

Des associations judicieuses (ex : 50 noyers/ha dans le blé) permettent d'augmenter la productivité et l'effet "puits de carbone" : si, au lieu de partager une parcelle en deux parties, l'une plantée de cinquante noyers, l'autre de blé d'hiver, on pratique une association des deux espèces sur la même parcelle, la productivité de la parcelle augmente de 50 %. l'arbre a un effet protecteur des cultures (brise-vent, moindres impacts des pluies violentes, grêles et insolations excessives). L'arbre - en compétition avec la culture dès sa plantation - enfonce naturellement ses racines plus profondément. Les arbres et leurs racines et les champignons associés permettent de lutter contre l’érosion et recharger le sol en matière organique.

L'association doit permettre à ces jeunes agriculteurs de développer leurs talents et de préparer le lancement de leur propre projet avec confiance et l'assurance de pouvoir compter sur les conseils des agriculteurs plus expérimentés en agroécoologie et permaculture.

.